Archive

Archives pour la catégorie ‘En poche’

Le journal d’un lecteur: Minuit, symbole de la France occupée et en création, selon Dan Franck

20/01/2012

Body Art de Don DeLillo, en bordure de la présence à soi-même

15/11/2011

Le récit d’expériences vagues, de moments vidés de leur sens par l’absence d’un époux suicidé, c’est l’essentiel de ce roman. Quantité de sensations précises, lumineuses et vertigineuses dépeignent une étrangeté à soi-même qui submerge tout, jusqu’à s’incarner dans un personnage mi-avorton mi-revenant, réel ou imaginé par celle qui reste, Lauren, body-artist, qui n’est plus elle-même, ni par le corps, ni par les sensations, ni par la voix et les paroles.

Mais en réalité, l’usure de l’existence était là avant le drame, comme le montre la vacuité de la scène du petit déjeuner, longue, déprimante et sinueuse, qui ouvre le livre. DeLillo réussit ici un exercice troublant, qui n’est pas sans rappeler le Nouveau roman dans ses aspects les plus hypnotiques – et pour d’aucuns, les plus insupportables… Plusieurs fois on hésite à déposer le livre et à ne plus y revenir. Autant de fois, on se dit que tout tient sur la brièveté (une centaine de pages), sur un impressionnant empilement d’ellipses, et sur une écriture et une trame magnétiques.

Body Art
Don DeLillo
Actes Sud Babel
traduit de l’américain par Marianne Véron
(présenté par Thomas Lemaigre)

Pour le jeune public…

22/04/2011

Troisième volet de la série L’Héritage, Brisingr vient de paraître en format poche.

L’Héritage
Volume 3, Brisingr
Christopher Paolini
Traduit de l’anglais (Etats-Unis) par Danièle Laruelle
Éditions Bayard Jeunesse

D'autres vies que la mienne en Folio

10/10/2010

couverture folio Pour tous ceux qui ne l’ont pas encore lu…ce très beau texte complète avec beaucoup d’émotion les méandres d’un ‘Roman russe’.
Deux disparitions dans l’entourage de l’auteur inspirent le récit. Mais on est loin du larmoyant : un témoignage pudique et plein de respect nous fait découvrir ces ‘autres vies’ à travers leurs proches, leur absence ou, au contraire, ce qui subsiste de leur présence.

D’autres vies que la mienne
Emmanuel Carrère
Folio 5131